Bannière
suivre ilereunion.com sur twitter
Nous sommes le 23 Juillet 2019

Chargement en cours...

Chargement en cours
Découverte - Sud

Saint-Philippe

 

Saint-Philippe {module Plus d'articles|xhtml}

 

Ce village isolé obtint le statut de commune en 1830 et prit le nom de Saint-Philippe en l'honneur du nouveau roi des Français: Louis-Philippe d'Orléans. Pendant longtemps les habitants de cette localité vécurent de la pêche et de la chasse.

 

Saint-PhilippeVers 1750 les premiers habitants s'installent dans cette région alors partie extrême du "quartier SAINT-JOSEPH". Le 4 Octobre 1830 Saint-Philippe devient une commune à part entière et prend son nom en l'honneur du roi Louis-Philippe.

 

C'est en 1852 que le gouverneur Hubert DELISLE pose une pierre commémorative sur la route du Grand Brûlé marquant ainsi la limite des communes de Sainte-Rose et de Saint-Philippe ainsi que les arrondissements au Vent et Sous le Vent.

 

Les habitants vécurent longtemps des ressources de la pêche et de la forêt et notamment des cultures de girofle et de muscade introduites par Joseph HUBERT. Avec l'avènement de la canne à sucre, dans la moitié du XIXème siècle, les grandes propriétés se sont reconverties à l'exploitation du sucre. De cette époque date la construction des usines du BARIL et de LA TRINITE.

 

Saint-PhilippeLe Volcan de LA FOURNAISE est partout. Ses pentes ont été façonnées depuis 20 à 50 000 ans. Elles sont formées de coulées de basalte poreuses et fissurées. Cette porosité explique l'absence de source. La seule source de la commune est la source REPIQUET à 1 300 m dans la ravine de Basse Vallée. Les éruptions hors enclos sont exceptionnelles. La dernière date du 20 Mars 1986 où le Piton de la Fournaise retrouve les tracés de 1776 (Ravine TAKAMAKA) et de 1800 (Ravine des CITRONS GALETS). La 3ème coulée de la Pointe de la Table a agrandi la commune en une plate-forme de 25 ha.

 

La forêt de Saint-Philippe est une des plus importantes de l'île. La Réserve Naturelle de Mare Longue est d'ailleurs unique à La Réunion. Le promeneur ne manquera pas de rencontrer le "zoizeau la vierge", le "merle Maurice", le "Bélier", le "Cardinal", la "tourterelle Malgache" ou, avec de la chance, la "papangue" seul rapace de l'île.

 

Les habitants de la commune, les SAINT-PHILIPPOIS, sont à 70% des "petits blancs" qui vivent d'activités diverses. La pêche, très active autrefois, est admise comme une spécialité de Saint-Philippe avec ses "rouges", capucins, "zourites" qui sont les plus réputés de La Réunion. La culture de la canne à sucre reste malgré tout prépondérante mais d'autres cultures sont réputées à Saint-Philippe telles que celles du palmiste et de la vanille. Saint-Philippe est en effet le 2ème producteur de vanille. C'est surtout le travail du VACOA qui fait la renommée de Saint-Philippe. Après avoir coupé, fendu et séché les "bandes" de Vacoas, les artisanes en sélectionnent certaines pour les tresser. Toutes sortes d'objets typiques sont alors confectionnées. A noter enfin que le "chou" de Vacoas peut être préparé avec du "boucané" (viande fumée) ou avec des crevettes selon les goûts. La Fête Traditionnelle du Vacoas est célébrée chaque année au mois d'Août.

 

| Site Internet

 

 

À VOIR

Retrouvez notre site Ilereunion.com - guide ile de la réunion dans la catégorie La Réunion (974) : Guide touristique Ile de La Réunion

Valid XHTML 1.0 Transitional
www.ilereunion.com-Google pagerank and Worth